top of page
  • lelis3

Les aides financières pour la rénovation énergétique en 2024 : découvrez comment en bénéficier


La rénovation énergétique est un enjeu majeur pour lutter contre le changement climatique et améliorer le confort thermique de votre habitat. En 2024, plusieurs dispositifs d'aides existent pour soutenir les particuliers dans leurs travaux d'amélioration énergétique. Dans cet article, nous vous présentons ces différents dispositifs pour vous aider à déterminer ceux dont vous pouvez prétendre. Plus d'informations ? Contactez votre architecte d'intérieur à Annecy.

 

Le dispositif MaPrimeRénov’

 

Depuis janvier 2020, MaPrimeRénov' est une aide de l'État destinée aux propriétaires occupants ou bailleurs désireux de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Cette aide est accessible aux ménages modestes et très modestes, ainsi qu'aux copropriétés, sans condition de ressources pour certaines catégories (notamment les bailleurs).

 

Travaux éligibles et montant des aides

 

Les travaux éligibles sont larges et incluent notamment :

 

  • L'isolation des combles, toitures, murs et planchers bas

  • Le remplacement de fenêtres et portes donnant sur l'extérieur

  • L'installation d'un système de chauffage performant (chaudière gaz, pompe à chaleur, etc.) ou d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux

  • La rénovation globale pour atteindre un niveau de performance énergétique minimal

 

Le montant des aides varie en fonction du type de travaux, du niveau de revenus du ménage et du gain énergétique apporté. Il peut représenter jusqu'à 90 % du coût total des travaux, dans la limite d'un certain plafond.

 

Comment bénéficier de MaPrimeRénov' en 2024 ?

 

Pour profiter de ce dispositif, il est nécessaire de :

 

  1. Réaliser un audit énergétique préalable pour identifier les travaux prioritaires

  2. Solliciter un devis auprès d'un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

  3. Déposer une demande de prime sur le site internet dédié avant le démarrage des travaux

  4. Effectuer les travaux dans un délai de deux ans après l'accord de la subvention

  5. Transmettre la facture au service gestionnaire pour le versement de l’aide

 

Les aides des collectivités territoriales

 

Les collectivités territoriales (régions, départements, communes ou intercommunalités) peuvent également proposer des aides financières pour vos travaux de rénovation énergétique. Ces dispositifs sont toutefois variables selon les territoires et peuvent être soumis à des conditions spécifiques (ressources, localisation, etc.). Il est donc important de se renseigner auprès de sa collectivité pour connaître les aides disponibles.

 

Exemples d'aides proposées

 

Plusieurs types d'aides peuvent être mis en place par les collectivités :

 

  • Subventions forfaitaires ou proportionnelles aux travaux réalisés

  • Prêts à taux zéro, souvent accordés sous conditions de ressources

  • Bonification des aides de l'État (MaPrimeRénov', Habiter Mieux, etc.)

  • Conseil et accompagnement personnalisé pour la réalisation des travaux

 

Pensez également à consulter les dispositifs d'aide existants au niveau des syndicats d'énergie, des agences locales de l'énergie et du climat (ALEC) ou encore des espaces info énergie (EIE).

 

Les certificats d'économie d'énergie (CEE)

 

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE) impose aux fournisseurs d'énergie (électricité, gaz, fioul, etc.) de participer activement à la réduction des consommations énergétiques des ménages. Ainsi, ces opérateurs doivent proposer et financer des actions d'économies d'énergie telles que les travaux de rénovation énergétique.

 

Obtenir une aide des fournisseurs d’énergie

 

Pour bénéficier des aides liées aux CEE, il faut :

 

1.        S'adresser directement à un fournisseur d'énergie participant au dispositif

2.        Signer une convention préalable aux travaux précisant l'aide accordée et les engagements réciproques

3.        Faire réaliser les travaux par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

4.        Vérifier que le fournisseur tient ses engagements en termes de financement

 

Notez que les aides CEE peuvent être cumulées avec MaPrimeRénov' et les aides des collectivités territoriales, à condition de respecter certaines conditions.

 

Les offres "coup de pouce”

 

Les offres "coup de pouce" sont des aides bonifiées dans le cadre des CEE pour certaines catégories de travaux prioritaires (notamment l'isolation ou le remplacement de chaudières fioul) et sous conditions de ressources. Elles ont vocation à accélérer la réalisation des travaux et permettent de bénéficier d'une aide plus importante que celle des CEE classiques.

 

Les autres dispositifs d'aides à la rénovation énergétique

 

En complément des dispositifs présentés ci-dessus, vous pouvez également profiter :

 

  • Du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), qui prendra fin en décembre 2023 et sera progressivement remplacé par MaPrimeRénov'

  • De l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour financer les travaux sans avance de trésorerie

  • Des aides des caisses de retraites, sous conditions d'âge et de ressources

  • Du dispositif Habiter Mieux Sérénité de l'Anah (Agence nationale de l'habitat) pour les ménages très modestes

 

Ainsi, en 2024, vous disposez de plusieurs solutions pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Pensez à étudier toutes les options et à anticiper au mieux votre projet pour bénéficier des aides qui conviennent à votre situation.

20 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page